PAC: human rights, human security, sustainable development Canadian and African civil society organizations working together on issues of human rights, human security and sustainable development Partnership Africa Canada
PAC Ressources Activités human rights, human security, sustainable development accueil English
 
Aperçu du programme

Secteurs d'étude
  Sierra Leone
  Afrique de l'Ouest
  Congo/Afrique
   centrale
  Afrique australe
  Centres de
   commerce,de taille
   et de polissage
  Responsabilité des
  sociétés

Autres Facettes

Contactez-nous

 

 

 

Sierra Leone

Le lancement de Le cœur du problème à Freetown, en janvier 2000, a bénéficié d'une bonne publicité dans la presse et les médias électroniques de la Sierra Leone. Il y a eu une diffusion en direct d'une heure reliant les participants au lancement, les auditeurs à Freetown et les auteurs au Canada, suivie de discussions en vue de préparer la suite. On a vu émerger un groupe de travail bénévole sur l'exploitation minière, formé par divers activistes et organismes. Le groupe a élaboré et initié la « Campaign for Just Mining ». Le groupe de travail sur l'exploitation minière a, depuis, élargi son secteur d'activité au-delà des diamants en ajoutant d'autres minerais stratégiques.

Du côté du gouvernement de la Sierra Leone, les choses ont changé considérablement depuis le milieu de 2000. Le Conseil supérieur du diamant de la Belgique a travaillé avec le gouvernement afin de mettre en œuvre un mécanisme de certification, le plus détaillé et le plus évolué à ce jour. L'ensemble de l'industrie du diamant portera un vif intérêt à sa réussite parce qu'on en parle comme d'un modèle pour le système de certification mondial actuellement proposé. Un cessez-le-feu, signé en novembre 2000 entre le gouvernement de la Sierra Leone et le Revolutionary United Front (RUF), a duré jusqu'au début de 2001, même si la violence a fait rage à la frontière nord de la Guinée et aux frontières entre la Guinée et le Libéria, rendant la vie de dizaines de milliers de Sierra-Léoniens encore plus misérable.

Tant que les combats continuent, il y a de fortes chances que les diamants soient en cause. La paix ne pourra être durable que si l'industrie du diamant est réglementée et protégée comme il se doit. Le Network Movement for Justice and Development (NJMD) assume la responsabilité générale du projet en Sierra Leone, sous l'orientation du groupe de travail sur l'exploitation minière; un nouvel organisme, le Civil Society Movement of Sierra Leone (CSM-SL), est chargé des opérations. Le projet encouragera des politiques et des pratiques d'exploitation minière justes en Sierra Leone :

  • en poursuivant la sensibilisation nationale aux répercussions de l'exploitation minière en Sierra Leone;
  • en suscitant un débat public et les commentaires de la population en ce qui concerne les politiques d'exploitation minière en Sierra Leone;
  • en cernant, archivant et diffusant les pratiques exemplaires et les mauvaises pratiques du secteur minier en Sierra Leone, et en favorisant de saines solutions de rechange sur le plan du développement;
  • en élargissant et en renforçant les alliances stratégiques nationales et internationales pour appuyer le but du projet.

Le projet a quatre volets :

Éducation

Ce volet s'attachera à sensibiliser les Sierra-Léoniens aux questions relatives à l'exploitation minière, de façon à renforcer la capacité de la population aux niveaux des collectivités, des districts et du pays, pour donner lieu à un dialogue et à une action sociale efficaces.

Consultation

Le groupe de travail du NMJD et le CSM-SL croient que la population sierra-léonienne doit s'approprier toute recommandation élaborée à l'endroit des décideurs et autres alliés. Cela ne sera possible qu'en recourant à des modes de participation englobants. Il faut tenir sans tarder des consultations nationales et régionales décentralisées. Pour être en mesure de proposer des recommandations viables aux responsables de l'élaboration des politiques, il faut que la population soit impliquée activement. Une consultation nationale établira la base d'un consensus ainsi que de solutions de rechange là où il y a sujet à mésentente. Elle constituera un outil organisé et dynamique de négociation politique, surtout sur le plan national mais aussi en invitant d'autres réseaux à étudier notre cas et à exercer des pressions légitimes sur divers groupes d'intérêts.

Recherche et documentation

Ce volet mettra l'accent sur la recherche et la documentation portant sur les questions relatives à l'exploitation minière, y compris les violations des droits, les questions environnementales, les codes d'investissement, le respect des politiques relatives à l'exploitation minière et les études de cas, afin de connaître ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas ailleurs dans le monde. L'une des principales priorités sera la diffusion publique des constatations.

Réseautage et établissement d'alliances internationales

L'établissement d'alliances stratégiques et le réseautage international seront importants pour la mise en place d'une structure de base élargie, la réduction des menaces à la sécurité et la création de mécanismes susceptibles d'assurer l'atteinte des objectifs. Par l'entremise de réseaux internationaux, nous espérons comprendre pourquoi les économies fondées sur l'exploitation minière ont été bénéfiques à certains pays et pas à d'autres. On entreprendra des études comparatives, générant davantage de matériel pour la programmation de la campagne.

ˆ haut de page

accueil || english
contactez-nous
  PAC || Ressources || Activités || PACRES
La sécurité humaine et le commerce international des diamants en Afrique